U17F vs Montesson 09/12/17

U17F vs Montesson 09/12/17

Requiem pour un fou…un coach fou…fou de passion pour ses filles:

Qu’on leur donne l’envie, l’envie d’avoir envie, qu’on allume leur vie. Objectif de ce match en retard, reprendre du plaisir, prendre confiance collectivement. Mais ces lionnes aiment la difficulté, qu’on leur donne une opposition pour qu’elles aiment jouer. On leur a trop donné avant d’affronter des équipes compétitives. Qu’on leur donne l’envie, l’envie d’avoir envie.

Un premier quart temps poussif, noir c’est noir il me reste l’espoir, l’espoir de voir ces lionnes réagir, devant au score je n’veux plus d’ennuis, ça me rend fou je vous l’avoue. Noir c’est noir il n’est jamais trop tard.

Il faudra attendre la fin du premier quart temps et un discours du coach avant le deuxième quart temps pour enfin voir tourner le temps à  l’orage, les lionnes revenir à  l’état sauvage, forcer les portes, les barrages, sortir les lionnes de leurs cages, sentir le vent qui se déchaîne, battre le sang dans leurs veines, monter le son de ma voix et le bruit du public qui montent. Il suffira d’un coach, d’un rien, d’un geste  et d’un mot d’amour pour allumer le feu  et faire danser les papas et les mamans.

J’en ai assez de voir sur le terrain , les mêmes choses et les mêmes tempos. Il faudrait que les lionnes s’affolent, tout comme au bon vieux temps du Basketball. J’ai une indigestion de pertes de balles et toutes ces bouderies qui me tapent sur les nerfs. Je préfère le bon temps du Basketball. Depuis toujours entre nous ça colle, depuis le bon vieux temps du Basketball. Et je suis allergique aux pertes de balles et je m’ennuie à mourir avec le jeu lent. Moi j’aime le Basketball quand il percute, tout comme au bon vieux temps du Basketball. Pour une fois je suis resté fidèle plus longtemps qu’avec une autre équipe. Le feeling ne s’apprend pas dans les écoles. Où est le bon vieux temps du Basketball?

J’aimerais que les filles comprennent que tout le Basketball que j’aime il vient de là, il vient d’elles. Les mots ne sont jamais les mêmes pour exprimer ce qu’est le Basketball.
Avec elles j’y mets mes joies, j’y mets mes peines, et tout ça devient le Basketball, je l’enseigne autant que je l’aime et je l’enseignerai toujours. Le coach vivra tant que vivra ses filles. Le Basketball ça veut dire que je vous aime et que j’ai mal à en crever, c’est ma prière pour vous garder. Tout le Basketball que j’aime il vient de là il vient de vous.

Bravo pour cette victoire, bravo pour cette réaction, direction la première division après 5 victoires sur 5 matchs. Les choses sérieuses commencent en janvier.

« Ah que coucou… » J-H

 

Coline 20 pts, Lisa 10pts, JulieM 9 pts, Margaux 6pts, Léa 5pts, Emiline 2 pts, JulieA 2 pts, Inès 2pts, Lucie 1pt et Mina en défense.

6/9 LF, un 3 pts. 6-10 / 4-16 / 4-11 / 12-20 = 26-57

    Twitter not configured.